Read synchronized with  English  Russian 
Moby Dick.  Herman Melville
Chapitre 127. Le pont
< Prev. Chapter  |  Next Chapter >
Font: 

Le cercueil repose sur deux bailles à ligne, entre l’établi et l’écoutille ouverte, le charpentier le calfate, le fil tordu de l’étoupe se déroule sortant d’une grosse bobine dans sa poche. Achab sort lentement du passavant et entend que Pip le suit.

– Retourne, enfin. Je vais revenir vers toi tout suite. Il s’en va ! Ma propre main ne fait pas mieux ce que je veux que cet enfant. Une nef d’église ! Qu’est-ce que cela ?

– Une bouée de sauvetage, sir. Ordres de monsieur Starbuck. Oh ! attention à l’écoutille, sir !

– Merci. Ton cercueil est en effet près du sépulcre !

– Sir ? L’écoutille ? Oui, en effet, en effet…

– N’es-tu pas le fabricant de jambes ? Regarde, ce pilon ne vient-il pas de ta boutique ?

– Je pense que oui, sir, la virole est-elle solide ?

– Suffisamment. Mais n’es-tu pas également l’entrepreneur des pompes funèbres ?

– Oui, sir. J’avais arrangé cette chose-là comme cercueil pour Queequeg, mais on m’a chargé de le transformer en quelque chose d’autre à présent.

– Alors dis-moi, n’es-tu pas une vraie canaille, un accapareur, un vieux chenapan qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, païen que tu es, pour faire un jour des jambes, et le lendemain des cercueils pour les y enfermer et de plus transformer en bouées de sauvetage ces mêmes cercueils. Tu manques autant de principes que les dieux. Un touche-à-tout !

– Mais je n’ai aucune intention, sir. Je fais comme je fais.

– Encore comme les dieux. Écoute, ne chantes-tu jamais quand tu travailles à un cercueil ? On dit que les Titans fredonnaient tout en creusant les cratères des volcans, et le fossoyeur dans la pièce de théâtre chante en creusant la tombe de sa bêche. Toi, ne chantes-tu jamais ?

– Chanter, sir ? Si je chante ? Oh ! ce genre de choses me laisse assez indifférent, sir, mais la raison pour laquelle un fossoyeur chante doit être que sa bêche n’est point musicale. Mais le calfait est plein de musique, écoutez-le.

– Oui, c’est parce que le couvercle sert de table d’harmonie, et ce qui fait toutes les tables d’harmonie, c’est le vide qui se trouve au-dessous. Pourtant un cercueil qui contient un corps offre à peu près la même résonance, charpentier. N’as-tu jamais aidé à transporter une bière et ne l’as-tu jamais entendue sonner contre le portail du cimetière, en entrant ?

– Ma foi, sir… j’ai…

– Ta foi ? Qu’est-ce que c’est que ça ?

– Eh bien ! sir, c’est seulement une sorte d’exclamation… c’est tout.

– Hm, hm, poursuis…

– J’allais dire, sir, que…

– Es-tu un ver de soie ? Files-tu ton propre suaire ? Regarde ta poche ! Dépêche-toi ! Et mets tous ces traquenard à l’abri du regard.

– Il part vers le gaillard d’arrière. C’est brusque, mais les grains viennent brutalement sous les tropiques. J’ai entendu dire que l’île d’Albermale, une des Galapagos, est coupée en plein milieu par l’équateur. Il me semble qu’une sorte d’équateur coupe aussi le vieil homme en plein milieu. Il est toujours en dessous de la ligne, embrasé, brûlant, je vous dis ! Il regarde de ce côté… allons, étoupe, vite. Ce maillet de bois est un bouchon et moi je suis le professeur d’harmonica… tap, tap !

Achab, pour lui-même :

– En voilà un spectacle ! En voilà un bruit ! Le pic à tête grise tape sur l’arbre creux ! On pourrait bien envier les aveugles et les sourds ! Voyez ! cette chose repose sur deux bailles contenant les lignes. Ce gars est un farceur Tic, tac ! les secondes des hommes ! Oh ! combien immatériels sont tous les matériaux ! Qu’est-ce que la réalité sinon un impondérable ? Voilà le symbole redouté de la mort inexorable mais, par un pur hasard, il s’est transformé en expression d’espoir et de secours pour la vie la plus exposée. Une bouée d’un cercueil ? Cela aurait-il un sens plus profond ? Un sens spirituel qui voudrait qu’un cercueil ne soit, après tout, qu’une sauvegarde en vue de l’éternité ! J’y penserai. Mais non. Je suis engagé si loin dans le côté sombre de la terre que celui qui est censé être de lumière ne me paraît qu’un incertain crépuscule. N’en finiras-tu pas, charpentier, avec ce maudit bruit ? Je descends, et que je ne sois pas obligé de revoir cette chose-là en remontant. Et maintenant, Pip, nous allons en discuter, tu me nourris de si surprenantes philosophies ! Des mondes inconnus doivent se déverser en toi !